Bienvenue sur le site d'Amance   Click to listen highlighted text! Bienvenue sur le site dAmance Powered By GSpeech

EDITO

Bienvenue sur le site d’Amance

 

La belle nature.

Les Amançois sont privilégiés de ce côté, et nombre d’entre eux sont très soucieux de sa préservation. La gestion « zéro phyto » des espaces verts au village donne l’exemple du respect des sols. Les « mains vertes d’Amance » ont déjà planté nombre de vivaces et semé des fleurs ici et là dans des espaces existants ou reconquis. Un grand merci à tous les Amançois qui laissent libre cours à leur imagination en ornant les abords de leur maison. Et pour continuer à échanger nos connaissances sur la flore, une visite botanique au Petit Mont a eu lieu le 15 juin (voir au dessus).
Vous l’avez sans doute déjà rencontré avec Bruno, au travail dans les rues du village lors d’une semaine de stage de découverte de son futur poste, ou lors de la réalisation des jardinières. Julien Pierron est depuis le 1er juin employé par la commune au titre d’un contrat d’emploi aidé. Ses compétences de peintre et de plaquiste vont permettre des projets de rénovation des locaux communaux. Il secondera également Bruno dans les travaux d’entretien des espaces verts et des sentiers. Ainsi dès cet été, nous entamerons la reconquête d’anciens cheminements autour du village. Ces sentiers envahis par la végétation ne sont plus praticables. La remise en état progressive de ces itinéraires rendra aux Amançois et aux promeneurs des points de vue oubliés sur le village et ses anciens remparts.
Alors, bienvenue au village, Julien !

 

Malveillances et dégradations.

Au lavoir, une trentaine de tuiles ont été cassées par des jets de pierres sur le toit, causant des infiltrations sur la charpente. Ces petits jeux de mauvais goût ont un coût, car l’intervention d’une entreprise spécialisée se chiffre en milliers d’euros. Les bénévoles de l’association des amis du lavoir avec l’aide de Bruno et de Julien, ont réparé les dégâts.

Mauvais goût, suite !

Dans la série des jeux idiots, un certain nombre de boîtes aux lettres  au village ont fait l’objet de « dépôts » particulièrement choquants. Comme pour les dégradations au lavoir, le dépôt de plainte et l’enquête de gendarmerie s’imposeront si cela se reproduit.

 

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech